Les travaux de Louis Claude Vincent démontrent qu’il faut boire une eau pauvre en minéraux.

De même, les travaux du professeur Henry Schröder, démontrent que les mammifères ne peuvent assimiler que 1 % des minéraux dissous dans l’eau, confirmant ainsi la nécessité de consommer une eau avec une résistivité élevée (pauvres en minéraux).

Les minéraux inorganiques dans l’eau, c’est-à-dire non assimilables, encrassent les organismes et peuvent créer des calculs.

Vegetaux autotrophes

LESVÉGÉTAUX (AUTOTROPHES),
assimilent les minéraux par l’eau.

Humain et animal - hétérotropes

L'HOMME ET L'ANIMAL (HÉTÉROTROPHES),
assimilent les minéraux par les végétaux.

Conclusions

L’eau idéale est une eau :

• débarrassée de molécules chimiques, métaux lourds, molécules médicamenteuses, pesticides, bactéries pathogènes, virus, minéraux dissous,

• pauvre en minéraux, légèrement acide et surtout non oxydée.

Plus une eau est filtrée et donc épurée, et plus elle répond aux exigences  d’une eau de boisson de qualité telles que définie par la Bioélectronique.

Fermer le menu
×
×

Panier